Psaumes 96:3 (LSG) Racontez parmi les nations sa gloire, Parmi tous les peuples ses merveilles!
Grâce à des mains d’associations d’églises, un événement pour les Sourds s’est produit à Paris afin de célébrer la vie, Jésus-Christ notre vie, à travers la Pâques. Avec Dieu tout est possible, et la soif qu’on eut les sourds durant ce week-end ont attiré la présence de Dieu.
Ce projet est né dans la prière et il a été nourri par le désir de voir les Sourds participer à la nature divine qu’offre Jésus en la langue sourde, qu’on appelle communément la langue des signes. Tout a été pensé pour les Sourds, la louange, la prédication, les prophéties, les encouragements, les visites guidées dans Paris, etc. Ce qu’on retire comme leçon fondamentale c’est que : « Dieu n’est pas Entendant, ni Sourd, Il est avant tout Esprit ».
Jean 4:23 (LSG) “23 Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.”
Le partenariat s’est fait entre L’église Paris 15ème, Impulsion et l’association espace Ephphatha. Nous avons pu accueillir 38 personnes, et les entendants présents qui ne connaissaient pas la langue des signes se sont prêtés au jeu en se formant à cette langue quelques jours avant, afin que les Sourds présents n’aient pas d’effort à faire et se sentent chez eux.
Lors de cet événement, Dieu a agi de telle façon à ce que lorsqu’on a prié pour des dos malades et ils ont été guéri, aussi nous avons prié pour le chômage, être baptisé du Saint Esprit, et nous avons pris le temps d’adorer la personne de Jésus-Christ . Lui seul importait durant ces moments, c’était notre moment avec Lui.
La prédication a été porté sur le thème de Pâques et la nouvelle vie que Jésus est venue nous apporter.
Le banquet a été un excellent moyen d’échange et de faire de plus ample connaissance mais surtout de développer la communion fraternelle.
Ce projet a suscité beaucoup d’intérêts parmi les entendants de notre entourage, une partie s’est déplacée pour voir ce que Dieu était capable de faire et voici quelques témoignages brèves :
“Ce que j’ai aimé, c’est l’état d’esprit dans lequel cela se fait ! Je n’ai pas senti de désir de pouvoir, de position, etc. J’ai senti de l’unité, de l’amour, un désir de mieux connaître Jésus, de mieux le faire connaître, notamment aux Sourds !“, Aurélia, Bordeaux
“Nous avons passé des moments forts avec des sœurs et des frères qui s’expriment de manière différente, je dirais qui parlent une autre langue”, Eric, Paris
Cet événement sera bien une semence dans les coeurs des personnes présentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires